LETTRE À SIMONE

« Ma voisine s’appelle Simone. Elle a 94 ans et vit avec ses deux fils, André et Freddy.
Depuis notre emménagement début 2016, nos échanges entre voisins se limitaient souvent aux politesses ainsi qu’aux cartes postales écrites avec soin par Simone à chaque nouvelle année, auxquelles nous ne manquions pas de répondre. 
Un jour, j’ai frappé à leur porte pour acheter des sacs poubelles – c’est eux qui les vendent pour notre quartier. Il s’est mis à pleuvoir et Simone m’a fait entrer. En patientant dans le hall de leur bungalow, j’ai aperçu dans une pièce de nombreuses peintures accrochées aux murs.
Lorsqu’elle est revenue avec les sacs je lui ai demandé si elle aimait l’art. Elle m’a répondu « Ah non pourquoi ? » « Pour toutes les peintures aux murs… 
« Ah ça ce sont les toiles de mon défunt mari ». Notre échange s’est arrêté là.
En rentrant chez moi, j’ai repensé à cet épisode. Par curiosité, j’ai décidé d’écrire une lettre à Simone. 
Qui était son mari ? Un peintre reconnu? Je suis resté sans nouvelles durant plusieurs semaines. 
Puis un jour, en ouvrant ma boite aux lettres, il y avait une enveloppe « pour Jérémy ».

A l’origine je voulais réellement faire un petit film sur cet artiste anonyme, mais il a pris une autre tournure.
Il est devenu une sorte d’expérience… Finalement, la lettre reçue de Simone me racontait déjà tout ce que je devais savoir mais à travers la démarche de filmer, entre quelques anecdotes liée aux tableaux racontées avec passion, j’ai eu l’opportunité de découvrir l’histoire de mes voisins, ces personnes qui vivent à quelques pas de chez soi et dont on ne sait souvent pas grand chose. Sans le hasard d’une porte entre-ouverte, il n’aurait jamais existé.

 Au fil des heures et de la journée, en suivant les tableaux, ils me racontent des histoires de vie dans un flux ininterrompu de paroles, 
dont voici des fragments.

Ecriture, images et montage : Jérémy Parotte
Mixage sonore : Temps Mêlés Studio
Avec la Famille Michiels